Newsletter février

ça fait floc floc !


Nandina domestica sous le givre



Tout le monde s’est aperçu de l’état des sols : ils sont détrempés et ils en avaient bien besoin ! Même les ruisseaux coulent à flots, ce spectacle fait plaisir. Alors halte-là ! On évite de piétiner et tasser le sol dans les massifs ou le potager : soit on prend des planches de bois pour répartir notre poids sur le sol, soit on n’y va pas du tout ! Car à part désherber un peu ou aller chercher les quelques légumes restants au jardin, inutile de se précipiter pour faire quoi que ce soit qui pourrait abîmer le sol plutôt qu’autre chose. En attendant, on a encore le temps de réfléchir aux futures plantations printanières et on peut en profiter pour réviser le matériel remisé et affûter nos sécateurs !


Sorties reportées et cours collectifs réduits à 5 personnes


Phytoépuration encore très belle en hiver


Inutile de rabâcher la situation actuelle, mais simplement pour vous avertir que les sorties prévues sont suspendues et seront reportées ultérieurement. Quant aux cours collectifs, ils sont réduits à 5 participants et seuls sont maintenus les cours en extérieur (avec port du masque obligatoire). Le prochain atelier aura lieu le samedi 27 février de 9h à 12h au siège social et a pour thème : Entretenir sa phytoépuration. En effet, l’installation de ces assainissements est de plus en plus courant, et l’association vous explique comment l’entretenir en fin d’hiver et au fil des saisons.



Participation aux Jardinades d'


L'association De La Graine Aux Copeaux sera présente le 18 avril prochain aux Jardinades, organisées par Les Amis des Patrimoines d'Epeigné-les-Bois. Merci à eux de nous accueillir pour cet événement !


Recherche barque


L’association recherche une petite barque d’occasion mais en bon état pour l’entretien de l’étang. Si toutefois vous avez connaissance d’un vendeur potentiel (et à petit prix !), n’hésitez pas à nous contacter ! D’avance merci !


Jette un œil sur…


Le Sarcococca hookeriana



Qui a dit que l’hiver était triste ?! Vous penserez certainement le contraire, voir même, vous l’attendrez avec impatience lorsque vous aurez accueilli chez vous le superbe Sarcococca ! Il fait parti de ces rares arbustes à fleurir en plein coeur de l’hiver...et à dégager un parfum qui vous donnera le sourire pour la journée ! Certes, se sont des petites fleurs blanches discrètes, loin des exubérantes roses doubles fushia, mais c’est à ce moment précis que l’on comprend qu’il faut prendre le temps de s’arrêter, d’observer, de contempler les merveilles de la nature…


De jolies grappes de fleurs odorantes


Les baies luisantes ne sont pas comestibles mais intéressantes pour les oiseaux et décoratives, bien sûr !

Le genre Sarcococca comprend une quinzaine d’espèces, toutes persistantes, ce qui en fait bien sûr, son intérêt. Garder du volume en hiver, c’est ce que l’on recherche constamment. Ici, le hookeriana ne dépassera pas le mètre, ce qui fait de lui le petit arbuste idéal pour la terrasse. D’autres montent à 2 mètres et permettent donc un écran vert très intéressant.

Il est peu exigeant quant à la nature du sol mais préfère un sol frais et légèrement acide car il provient des forêts de haute altitude en Asie. Il est donc très rustique et préfère une zone ombragée ou mi-ombragée. De plus, il ne demande que très peu d’entretien : une taille d’équilibre éventuellement.

Alors, convaincus ?!

A bientôt !


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre newsletter