Newsletter Novembre


Association De La Graine Aux Copeaux



Au boulot !


Le fuchsia retombant, tout en délicatesse...


Et oui, à défaut d’aller se balader, voir des amis, visiter des châteaux et des jardins, allons travailler au jardin, c’est le moment ! Le temps est doux et humide, la terre est prête à recevoir les plantations que vous serez heureux de voir s’épanouir au printemps prochain.

Alors retroussez-vous les manches et plantez vivaces et arbres fruitiers, bulbes et bisannuelles, arbustes et arbres d’ornement...faites-vous plaisir !


Annulation des ateliers en groupe pour novembre

Acanthe, Bugles, Valériane, Coreopsis, Sedum, Allium, Nepeta, Hemerocallis,... et j’en passe, en massif de vivaces


Malheureusement, l’atelier sur la création de massifs de vivaces, initialement prévu le 28 novembre, est annulé. La plantation des arbres fruitiers, offert par BricoMarché de Bléré, se fera sans les adhérents également. Nous irons les planter courant novembre, car eux, n’attendront pas la fin du confinement. En ce qui concerne la sortie prévue en décembre à l’arboretum de La Petite Loiterie, nous attendons les nouvelles directives au 1er décembre pour prendre une décision, en espérant pouvoir s’y rendre.

En ce qui concerne les cours à domicile, ils sont maintenus. N’oubliez pas de noter un commentaire dans les Avis sur la page facebook de l’association ou sur la page de recherche de Google D’avance merci !


Jette un œil sur…

L’Heptacodium miconioides


Un nom barbare pour un si joli et attachant arbuste ! Je ne me souviens plus comment je l’ai découvert, sûrement à la suite de mes nombreuses lectures, mais celui-ci me paraissait intéressant et curieux. Curieux par son feuillage (caduc) et sa façon de pousser, et intéressant pour sa floraison tardive et parfumée ! Lorsque ses camarades se fanent, lui, attire toute son attention avec ses jolies petites fleurs blanches délicieusement parfumées… elles arrivent de la fin août à octobre-novembre pour laisser, à la fin de la floraison, des calices rosés visibles, semblables à ceux de l’Abelia, est tout aussi décoratif qu’une floraison, faisant durer le plaisir…



Pour ne rien gâcher au tableau, son écorce claire, très décorative, se desquame (écorce qui se détache) : il est donc intéressant de dégager le tronc une fois l’arbuste bien développé.



De plus, il s’accommode fort bien de nos sols calcaires, donc pas d’inquiétude car il a peu d’exigences concernant le sol.

Vous l’aurez compris, autant d’atouts pour un seul et même arbuste méritent qu’on le plante en isolé, avec un groupe d’arbres à belles écorces par exemple, ou bien intégré dans un massif, mais il doit rester l’élément clé.

Du haut de ses 4 mètres une fois adulte, il saura vous surprendre au fil des saisons, et vous ne serez pas déçu !



Ce sont ici des photos de mon Heptacodium âgé de 3 ans, mais j’invite tous les curieux à voir plus de photos sur internet, dont des sujets plus âgés pour vous donner une idée de l’arbuste adulte qu’il deviendra.


EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE SITE INTERNET



A bientôt !


Association De La Graine Aux Copeaux

11 La Grange, 37150 Luzillé


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre newsletter